100 000 canards par un doux soir d'orage

jeudi 30 avril 2015

Couverture 100 000 canards par un doux soir d'orage
Auteur : Thomas Carreras
Edition : Sarbacane, collection Exprim'
Nombres de pages : 300
Prix : 16€

Résumé :

Anatidaephobia (n.f) : Peur panique à l'idée d'être observé, où que l'on se trouve, par un ou des canards.

Quand Ginger, globe-trotteuse américaine de 19 ans, débarque à Merrywaters - le bled le plus paumé d'Angleterre - pour participer à un festival de musique, elle est loin de se douter que les canards seront aussi nombreux dans le coin. Ni qu'ils commenceront à l'espionner.

Ni qu'ils représenteront, peut-être, un danger mortel.

LA SUITE ?
AH NON, C'EST TOUT, ON NE VOUS DIS PLUS RIEN !

Sachez seulement qu'aucun canard n'a été blessé pendant l'écriture de ce livre.


Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

J'en avais très brièvement entendu parler e quand j'ai lu le résumé j'ai été conquise et je l'ai acheté lors de la fête du livre de Bron ! (Pour tout vous dire j'ai hésiteé pendant environ un quart d'heure entre La gueule du loup, le monde de Charlie et lui et en fin de compte je suis repartie avec les 3 : petit craquage)

Qualité (hors contenu) de l’ouvrage :

 La couverture est très jolie et la couleur jaune me plaît beaucoup car des livres jaunes il n'y en a que très peu je trouve. La couverture est fun et coloré, la police et la présentation du roman sont très sympas !

L’histoire :

Je ne sais vraiment pas trop quoi dire à propos de ce livre mise à part que : CE LIVRE EST TOTALEMENT DINGUE !

C'est l'histoire la plus déjantée et la plus drôle que je n'ai jamais lu ! Il y a des canards, beaucoup de canards tous aussi psychopathes que les autres ! Au départ on suit donc Ginger Hunter une jeune Américaine qui se rend dans la ville de Merrywaters pour le Nightfest un festival de musique. Mais très vite elle se rend compte que les canards dans cette ville son vraiment suspecte tout le monde la prennent pour une folle jusqu'à que tout ce que suspectait Ginger s'avère vraie et que des canards cannibales commencent à tuer et dévorer toute la population de Merrywaters.

Le roman selon moi est divisé en 2 parties : l'avant avec l'arrivée de Gin et ses suspicions vis-à-vis des canards et l'après quand les canards se mettent à bouffer tout le monde et où l'on suit les quelques survivants qui tentent de surmonter les attaques de canards.

Toute cette histoire est tellement drôle, étrange et aussi gore car l'auteur décrit bien les canards en train de manger les entrailles de leurs victimes (mais ça reste jeunesse donc rien de très choquant) que c'est tout ce mélange de folie qui fait que j'ai adoré ce roman et que c'est un vrai coup de cœur !

Les personnages :

Je n'ai pas compté combien de personnages comportait ce roman tellement ils sont nombreux ! On rencontre au départ Ginger que j'ai plutôt apprécié elle à un humour que j'ai apprécié et un caractère très aventureux. SPOILER SURLIGNER POUR LIRE : J'ai été très surprise que l'auteur la fasse mourir dès les 100 premiers pages, je ne vous cache pas qu'elle se fait elle aussi bouffer par les canards. FIN DU SPOILER. Il y a aussi Eleene, Malcom, Alligator Jim, Lady Quackinston et bien d'autres encore ! J'ai vraiment aimé tous les personnages de ce roman car chacun apporte à leur manière un petit élément soit humoristique soit dramatique ce que fait un beau petit mélange !

Le meilleur pour la fin : je pense qu'il ni à que dans ce roman que vous pouvez avoir comme personnages Stevie Wonder, Les village people, Macklemore... C'est totalement génial de la part de Thomas Carreras d'avoir inclus des personnages comme ça dans son histoire ! 


Ecriture et lecture :

J'ai dévoré (pas comme les canards je vous rassure) ce roman ! La plume de Thomas Carreras m'a enchanté, il faut absolument que je lise son autre roman !

Conclusion :


Les + : L'histoire, les personnages et toute cette folie qui se dégage du roman !

Les - : Trop de morts triste même si elle était relativement humoristique ^^
                                                                                         
Je le conseille : Si vous n'avez toujours pas lu ce roman foncé !
 Par contre je ne sais pas si tout le monde peut adhérer à l'humour qui ressort de ce roman car j'ai également lu des chroniques assez négatives mais pour ma part je vous le conseille à 100 000 %

6 commentaires: