Alice au pays des morts-vivants

lundi 14 mai 2018

Couverture Alice au pays des morts-vivants, tome 1
Auteur : Mainak Dhar
Éditeur : Pocket
Nombres de pages : 288 pages
Prix : 7.50€
Paru le: 11/05/2017


Résumé :
Deadland, Inde. Un virus a réduit la quasi-totalité de l'humanité à l'état de zombies. Du monde d'hier, il ne reste rien, sinon les armes. Le Comité central règne d'une main de fer sur cette partie de la planète, assurant sa puissance grâce à sa milice, appelée Zeus.
Alice, 15 ans, n'a pas connu d'autre école que celle de la survie. Mais elle y excelle. Lors d'une patrouille, elle surprend un zombie sortant subitement de terre, pourtant des oreilles roses de lapin. Sans l'ombre d'une hésitation, elle s'engouffre à sa suite.
Et chute...



J’ai acheté ce roman tout à fait au hasard au salon du livre de Paris il y a quelques semaines, la couverture m’a intrigué et le résumé m’a conquise. Je l’ai commencé presque directement après mon achat, ce petit bouquin me rendait bien, trop curieuse ! 

On retrouve donc un univers post-apocalyptique assez basique dans lequel une soudaine maladie à transformé les hommes en “zombies”, nommés Les Mordeurs dans le roman, car en effet une seule morsure peut être fatale. Plusieurs “communautés” se sont donc développé, les grandes puissances mondiales qui forment un genre d’unité gouvernemental, les Mordeurs et enfin quelques groupes d’hommes vivant au Pays des Morts (l’Inde) , survivant au milieu des zombies. 

C’est dans une de ces communautés Indiennes que nous retrouvons Alice, qui dès le plus jeune âge à appris à lutter contre les Mordeurs et est à 15 ans un des meilleures jeunes recrues de sa base. Même si l’histoire peut de base paraître assez basique, toutes les petites références à l’oeuvre de Lewis Carroll rendent cela unique et fait sortir cette histoire de la basique histoire de Zombie. Même si les références restent légères (une Reine, un personnage qui ressemble au lapin, un autre au Chapelier), le roman de Carroll lui-même est au centre de l’histoire et gravite autour de lui un genre de prophétie dont Alice est l’héroïne. Alors sur ce point-là, j’avoue qu’au départ, je trouvais cela un peu gros que les personnages se rattache comme à une prophétie, l'histoire d’un vieux conte, mais au final cela donne une dimension plutôt intéressante à l’histoire. Et j’ai hâte de voir comment cela va être développé dans les deux prochains tomes. 

J’ai aimé le personnage d’Alice et toute son évolution à travers l’histoire. D’une jeune fille de 15 ans qui se bat contre des zombies à longueur de temps, elle devient le leader d’un groupe de rebelle, l’espoir d’un peuple, un genre de prophète. Si au départ ses décisions assez peu mature m'agaçaient, la jeune femme qu’elle devient m’a énormément plu, elle a la vie de centaines de personnes entre ces mains et a de grandes responsabilités. Bien qu'en soit ce n'est pas un personnage auquel je me suis attaché, je l'apprécie énormément et j'ai hâte de voir sa prochaine évolution dans les deux tomes suivants. 

Le roman laisse place à de nombreux combats entre humains contre  zombies, humains contre humains et parfois les trois en même temps. Ces scènes sont rythmées, imagées et tellement addictives, des pures scènes de SF comme je les aime ! J’était totalement prise dans l’action. 

De l'action qui met en scène un nombre restreint de personnages secondaire, selon mon point de vue et en comparaison à d'autre roman du même genre que j'ai pu lire. Habituellement dans les romans de SF, zombie et compagnie, je me sens ensevelie sous un nombre incalculable de personnages secondaires (souvent des soldats). Ici c'est moins le cas, bien que je trouve que les personnages qui nous sont présentés ne sont pas encore assez exploités, je pense que la suite pourrait me réserver quelques surprises ! 

C'est une lecture au rythme happant que je n'arrivais pas à lâcher dès que je me mettais à lire !  La traduction à été fait de tel sorte à ne pas perdre se rythme qu'il devait y avoir dans l'oeuvre originale et j'en suis très contente ! (Faisant beaucoup de traduction pour mes études je comprends mieux la galère que ça peut être et suis plus attentive lorsque je lis des œuvres traduites). 



Un roman que j'ai adoré et qui est presque un coup de cœur, un beau mixe entre une histoire de SF et des échos à la grande oeuvre de Lewis Carroll. 

Ma note: 5/5

 Je le conseille
 ? Evidemment, à tous les fans de science-fiction et les curieux !


Et vous, connaissez-vous ce roman ?  L'avez-vous lu ? 

Où êtes-vous tenté ? Dites-moi tout ! 


6 commentaires:

  1. Ce livre m'intrigue parce que j'aime beaucoup les réécritures de contes mais je côté zombie me rebute un peu. Mais ton avis me donne envie de lui laisser une chance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas très zombie non plus en général (je préfère le space opera en SF plus que les zombies). Je suis contente que mon avis puisse te donner envie de laisser une chance à cette histoire. :)

      Supprimer
  2. Tu me rends vraiment curieuse, même si à premier abord, je ne suis pas forcément fan de science-fiction ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je suis sûre que j'aimerais beaucoup, il faut que je me le procure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus il est paru en poche, c'est l'occasion ! ^^

      Supprimer